Vos résultats d'analyses Bioliance : LEO
Plus d’informations sur le laboratoire : BIOLIANCE

Quelle doit être la durée d’abstinence sexuelle avant la réalisation d’une insémination intra-utérine ?

C’est à cette question souvent posée par les couples pris en charge en insémination intra-utérine (IIU) qu’a répondu une équipe de médecins Coréens lors du congrès européen de médecine de la reproduction (ESHRE 2016).

Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur 804 cycles d’IIU. Selon le délai d’abstinence par rapport au recueil de sperme le jour de l’IIU, 3 groupes ont été analysés : Groupe 1 (0 à 2 jours), Groupe 2 (3-5 jours) et Groupe 3 (> 5jours).

Les 3 groupes étudiés étaient comparables pour l’âge, le volume de l’éjaculat et la mobilité des spermatozoïdes.

Résultats : Plus la durée d’abstinence sexuelle est longue plus le nombre de spermatozoïdes mobiles avant préparation au laboratoire est importante mais par contre il n’existe plus aucune différence après préparation pour l’IIU. De plus il n’est pas retrouvé de différence significative entre les 3 groupes pour le taux de grossesse (22.5% (14/80) groupe 1, 18.7% (53/310) groupe 2, 19.3% (77/414) groupe 3 ; p>0.05).

 

Au total, il faut bien différencier les consignes qui sont données aux hommes préalablement à la réalisation d’un spermogramme et celles données avant un recueil pour une IIU. Les résultats de cette étude nous confortent dans notre pratique quotidienne qui est de conseiller aux couples d’avoir un rapport le soir même du déclenchement de l’ovulation, soit l’avant- veille de l’insémination, au moment le plus propice pour la mise en route d’une grossesse.

 

 

(How long should we keep ejaculatory abstinence before intrauterine insemination. J W Kim, K H Lee, I H park, H G Sun, H J Chi, Y Y Kim et al, Infertility Clinic, Ulsan, South Korea)