Vos résultats d'analyses Bioliance : LEO
Plus d’informations sur le laboratoire : BIOLIANCE

Virus Zika et AMP

En décembre 2015, l’Institut de veille sanitaire (http://www.invs.sante.fr/fr) écrit :

 

« En mai 2015, une épidémie liée au virus Zika a été rapportée au Brésil, premier pays du continent américain touché par ce virus. Elle s’est ensuite propagée dans différents pays et territoires d’Amérique du Sud et centrale, dont la Guyane, et dans des îles des Caraïbes (Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin).

 

Le Zika est une maladie due à un virus (arbovirus) transmis par les moustiques. Ce virus a été isolé pour la première fois chez l’homme en Ouganda en 1952. Il s’agit d’un virus ré-émergent, peu connu. Les symptômes se caractérisent par une éruption cutanée avec ou sans fièvre même modérée mais également par des conjonctivites, maux de tête, fatigue, douleurs musculaires et articulaires, ainsi que des douleurs rétro-orbitaires. La transmission se fait par des moustiques de type Aedes (aegypti et albopictus en ce qui concerne le territoire français métropolitain et/ou ultramarin). Le moustique Aedes aegypti est implanté dans les départements français d’Amérique (DFA) et à Mayotte. Aedes albopictus est implanté sur l’ile de la Réunion ainsi que dans certains départements métropolitains. »

 

L’Agence de biomédecine a adressé, mi-février, aux centres d’AMP des « Recommandations professionnelles pour la prise en charge en AMP, en préservation de la fertilité et en don de gamètes dans les départements français d’Amérique et en métropole dans le contexte de l’épidémie à virus Zika ».

 

En voici quelques extraits :

 

« Couples souhaitant une AMP dans les Départements Français d’Amérique (ou couples résidant dans les DFA et souhaitant réaliser une AMP en métropole)

 

La règle de base est le report systématique de la tentative d’AMP, qu’il s’agisse d’une insémination artificielle, de fécondation in vitro ou de transfert d’embryons congelés, dans l’attente de nouvelles données scientifiques.

 

Couples résidant en métropole souhaitant être pris en charge en AMP après un séjour de l’un ou l’autre dans les zones d’épidémies

 

La règle de base qui s’applique est de reporter la prise en charge au-delà de 28 jours après le retour de la zone d’épidémie.

 

Au-delà des 28 jours et pendant une période 6 mois,

Des tests RT-PCR sont réalisés dans le sang et les urines chez les deux membres du couple :

  • Si l’un ou l’autre de ces tests est positif, l’AMP est reportée dans l’attente de leur négativation.

 

  • De plus, chez l’homme, un test par RT-PCR est systématiquement effectué dans le plasma séminal avant préparation et dans la fraction finale après préparation du sperme (gradient et lavages) :

 

  • Si le test sur la fraction finale est positif, les paillettes constituées ne pourront pas être utilisées en AMP ;
  • Si le test sur la fraction finale est négatif alors que le test est positif dans le plasma séminal, l’AMP est envisageable avec ces paillettes en respectant le circuit de l’AMP en contexte viral.

 

La préparation du sperme destinée à conserver des paillettes pour l’AMP ultérieure est réalisée dans un circuit d’AMP en contexte viral.

Une information est délivrée sur l’état actuel des connaissances.

Dans cette situation, la réalisation de l’AMP implique le consentement éclairé des deux membres du couple. »

Les recommandations anglaises (HFEA  –  http://www.hfea.gov.uk/10192.html) :

  1. Une personne qui a voyagé dans une région où le virus Zika est présent ne devrait pas essayer de concevoir naturellement, faire un don de gamètes ou procéder à un traitement de fertilité pendant 28 jours.
  2. Toute personne qui a eu une infection par le virus Zika ne devrait pas essayer de concevoir naturellement, faire un don de gamètes ou procéder à un traitement de fertilité pendant au moins 6 mois.

 

La liste actualisée des pays est disponible sur le site de l’European Centre for Disease Prevention and Control :

http://ecdc.europa.eu/en/healthtopics/zika_virus_infection/zika-outbreak/Pages/Zika-countries-with-transmission.aspx#fulllist

Au 15 mars 2016, elle est la suivante :

​Pays et territoires Présence du virus dans les 2 mois Présence du virus dans les 9 derniers mois
American Samoa Présence large ou en augmentation Yes
Aruba Transmission sporadique Yes
Barbados Présence large ou en augmentation Yes
Bolivia Présence large ou en augmentation Yes
Brazil Présence large ou en augmentation Yes
Bonaire Transmission sporadique Yes
Cape Verde Présence large ou en augmentation Yes
Colombia Présence large ou en augmentation Yes
Costa Rica Présence large ou en augmentation Yes
Curaçao Présence large ou en augmentation Yes
Dominican Republic Présence large ou en augmentation Yes
Ecuador Présence large ou en augmentation Yes
El Salvador Présence large ou en augmentation Yes
Fiji Transmission sporadique Yes
French Guiana Présence large ou en augmentation Yes
Guadeloupe Présence large ou en augmentation Yes
Guatemala Présence large ou en augmentation Yes
Guyana Transmission sporadique Yes
Haiti Présence large ou en augmentation Yes
Honduras Présence large ou en augmentation Yes
Jamaica Transmission sporadique Yes
Marshall Islands Présence large ou en augmentation Yes
Martinique Présence large ou en augmentation Yes
Mexico Présence large ou en augmentation Yes
New Caledonia Transmission sporadique Yes
Nicaragua Présence large ou en augmentation Yes
Panama Présence large ou en augmentation Yes
Paraguay Présence large ou en augmentation Yes
Philippines Transmission sporadique Yes
Puerto Rico Présence large ou en augmentation Yes
Saint Martin Présence large ou en augmentation Yes
Saint Vincent and the Grenadines Transmission sporadique Yes
Samoa Présence large ou en augmentation Yes
Sint Maarten Transmission sporadique Yes
Solomon Islands Non Yes
Suriname Présence large ou en augmentation Yes
Thailand Sporadic transmission Yes
Tonga Présence large ou en augmentation Yes
Trinidad and Tobago Présence large ou en augmentation Yes
Vanuatu Non Yes
Venezuela Présence large ou en augmentation Yes
US Virgin Islands Présence large ou en augmentation Yes